Clé d'identification

1. Funicules antennaires à 2e article plus court, ou égal ou à peine plus long que le 1er
→ 2
1'. Funicules antennaires grêles, à 2e article allongé, presque deux fois aussi long que le 1er. Prothorax non ponctué, finement et densément granulé. 2e article des tarses longuement triangulaire, notablement plus long que large. 
→ Long. : 10-18 mm, Lixus (Epimeces) scolopax Boheman, 1835

2. Élytres sans bande transversale de pubescence blanche
→ 3
2'. Élytres portant, vers le tiers postérieur, une large bande de pubescence blanche, dense, échancrée sur ses bords, reliée ou non, en avant, à une tache discale de même nature qui se prolonge jusqu'à la région scutellaire. Élytres cylindriques, impressionnés derrière leur base, à sommet mucroné; stries fortement creusées à leur extrémité apicale. (Groupe: Callistolixus REITT. - 1 espèce) 
→ Long.: 7-15 mm, Lixus (Callistolixus) cylindrus (Fabricius, 1781)

3. Scape antennaire distinctement plus long que les deux premiers articles du funicule ensemble
→ 4
3'. Scape plus court ou seulement aussi long que les deux premiers articles du funicule. Prothorax resserré en avant à hauteur du sillon distal; lobes oculaires nuls; les bandes latérales hérissées de longs poils. Front assez largement fovéolé dans l'intervalle interoculaire. Rostre mat, densément ponctué.
→ 31

4. Élytres sans bande latérale blanche bien distincte ou alors avec une bande bien visible mais irrégulière et dessinée par de la pulvérulence
→ 5
4'. Élytres ainsi que le prothorax ornés, sur les côtés, d'une bande d'un blanc pur très nette. (groupe : Compsolixus Reitter, 1916 - 6 espèces)


5. Élytres acuminés séparément au sommet ou prolongés par un mucron ou arrondis mais dans ce cas brièvement mucronés, l'angle sutural marqué
→ 6
5'. Élytres arrondis séparément ou ensemble au sommet, mais nullement mucronés, l'angle sutural petit ou nul (Groupe: Dilixellus Reitter, 1916. - 5 espèces)
→ 17

6. Mucrons des élytres courts à peine plus longs que le dernier segment ventral. Yeux plans ou faiblement convexes
→ 7
6'. Mucrons des élytres fortement divergents, très longs, environ aussi longs que les deux derniers segments ventraux ensemble. Yeux saillants. Pattes grêles, élancées; fémurs linéaires; tarses étroits et longs. Corps allongé et étroit.
→ Long. : 12-15 mm, Lixus (Lixus) paraplecticus (Linnaeus, 1758)

7. Prothorax pourvu au bord antérieur de lobes oculaires distincts.
→ 8
7'. Prothorax à bord antérieur tronqué ou un peu sinueux au niveau du bord inférieur des yeux, sans lobes oculaires distincts, mais longuement cilié. (Groupe: Ortholixus Reitter, 1916 - 7 espèces)
→ 14

8. Rostre très court, épais, droit ou presque droit. Protibias crénelés en dedans chez le mâle. Taille inférieure: 4 à 7 mm
→ 9
8'. Rostre aussi long ou presque aussi long que le prothorax. Protibias simples en dedans chez le mâle. Taille supérieure: 7 à 18 mm
→ 10

9. Rostre droit bien plus court que le prothorax. Ce dernier subconique à ponctuation simple, serrée. Élytres à mucrons aigus, droits.
→ Long. : 5-6 mm. Lixus (Phillixus) brevirostris Boheman, 1835
9'. Rostre légèrement courbé, court. Prothorax cylindrique à ponctuation assez forte, mélangée de points plus fins. Élytres à stries approfondies vers leur sommet, à mucrons plus courts, obtus, un peu arqués au bord interne.
→ Long. : 4-6 mm. Lixus (Phillixus) scabricollis Boheman, 1842

10. Pubescence ventrale composée de poils simples. Prothorax à ponctuation double ou à points entremêlés de rugosités
→ 11
10'. Pubescence ventrale composée de poils bifides ou trifides. Prothorax à ponctuation très dense, régulière et égale, les bords à pubescence entremêlée de poils hérissés. Rostre, chez la femelle, mince, arqué, cylindrique, très brillant et plus long que le prothorax; celui du mâle moins courbé, plus court, densément ponctué et mat. Élytres acuminés séparément à leur sommet peu aigu et un peu relevé.
→ Long. : 8-14 mm, Lixus (Eulixus) umbellatarum (Fabricius, 1787)

11. Mucrons des élytres assez aigus, droits, allongés, presque aussi longs que le dernier segment ventral.
→ Long. : 12-17 mm, Lixus (Eulixus) iridis Olivier, 1807
11'. Mucrons des élytres courts, plus ou moins obtus
→ 12

12. Calus antéapical des élytres bien distinct, intéressant les interstries 4-5-6. Mucrons apicaux courts. Rostre aussi long que le prothorax (♂) ou d'un tiers plus long (♀). Pubescence prothoracique formant de chaque côté une bande latérale assez visible.
→ Long. : 9-11 mm, Lixus (Eulixus) bidens Capiomont, 1874
12'. Calus antéapical des élytres effacé ou très peu marqué
→ 13

13. Élytres à bande latérale grise, confuse, pourvue de petites taches plus foncées mal définies. Prothorax orné de quatre bandes longitudinales claires, peu tranchées, alternées de bandes dénudées. Rostre à carène large, dénudée. Mucrons des élytres plus aigus, un peu divergents.
→ Long. : 7-14 mm, Lixus (Eulixus) myagri Olivier, 1807
13'. Élytres sans bande latérale, mais ornés à la base, sous l'épaule et sur les 8e et 9e interstries, au niveau de la hanche métathoracique, d'une petite tache d'un blanc pur tranchant vivement sur la vestiture foncière qui est d'un brun-grisâtre, nuageuse, légère (1). Prothorax orné d'une bande latérale de pubescence blanche, serrée, tranchée. Rostre à carène fine, pubescente. Mucrons des élytres obtus.
→ Long. : 7-10 mm, Lixus (Eulixus) lateralis (Panzer, 1789)

14. Élytres à stries simples, sans fossettes à la base. Rostre plus épais que les profémurs. Mucrons des élytres courts
→ 15
14'. Élytres à 2e, 3e et 5e stries (parfois la 4e) marquées à leur base d'une fossette étroite et profonde. Rostre mince, arqué, cylindrique, moins épais à sa base que les profémurs. Mucrons des élytres très longs, un peu relevés. Revêtement pollineux, jaune, la bande médiane du prothorax souvent confuse. Prothorax à ponctuation fine et serrée, entremêlée de points plus grands, peu profonds et assez espacés. 
→ Long. : 6-9,5 mm, Lixus (Ortholixus) mucronatus (Olivier, 1790)

15. Bord externe du mucron apical continuant le bord de l'élytre sans former de sinuosité. Revêtement élytral non concolore. Ponctuation prothoracique double, c'est-à-dire fine mélangée de points plus gros
→ 16
15'. Bord externe du mucron apical formant à la rencontre du bord de l'élytre, une légère sinuosité. Revêtement élytral fin, jaune, concolore, sans bandes différenciées. Prothorax à ponctuation fine, simple et serrée. Rostre faiblement arqué.
→ Long. : 6-9 mm, Lixus (Ortholixus) acicularis Germar, 1824

16. Rostre arqué, presque aussi long que le prothorax, subcylindrique, faiblement épaissi à sa base. Revêtement dorsal fin, grisâtre, sans dessin, seulement avec une bande latérale un peu plus claire. Prothorax largement bordé de blanc sur les côtés; subconique à gros points serrés. Mucron apical des élytres court mais plus étroit que chez le suivant.
→ Long. : 7-11 mm, Lixus (Ortholixus) curvirostris Capiomont, 1874
16'. Rostre peu arqué, presque droit, à peine plus long que la moitié du prothorax, subconique, régulièrement quoique faiblement élargi du sommet à la base. Revêtement dorsal ferrugineux, avec des bandes claires, mal délimitées sur le prothorax et les élytres. Points du prothorax gros, assez espacés. Mucron apical des élytres très court.
→ Long. : 6,5-11 mm, Lixus (Ortholixus) trivittatus Capiomont, 1874

17. Prothorax sans lobes oculaires en forme de petite dent saillante. Premier article du funicule seulement environ 1,5 fois aussi long que large
→ 18
17'. Prothorax à lobes oculaires formant une petite dent saillante et portant une frange de longues soies jaunes ou blanchâtres. Premier article du funicule 2 à 3 fois aussi long que large. Ponctuation prothoracique forte et rugueuse. Revêtement variable: jaune, ocre-rougeâtre, gris; insecte souvent dénudé et apparaissant noir
→ Long. : 11-18 mm, Lixus (Dilixellus) pulverulentus (Scopoli, 1763)

18. Ponctuation prothoracique grosse, variolique sur un fond densément pointillé
→ 19
18'. Ponctuation prothoracique ne comportant pas de gros points, tout au moins en avant 
→ 21

19. Abdomen densément pubescent, à gros points dénudés plus ou moins distincts
→ 20
19'. Abdomen finement pubescent, brillant, sans points dénudés. Revêtement jaune, concolore , sans bandes distinctes sur les côtés du prothorax ou seulement un peu éclairci à cet endroit. Rostre finement chagriné, finement caréné à sa base. 2e interstrie des élytres sans moucheture claire à la base.
→ Long. : 8-12 mm, Lixus (Dilixellus) bardanae (Fabricius, 1787)

20. Profémurs distinctement échancrés ou subdentés en dessous du genou. Protibias bisinués en dedans, subdentés. au milieu de leur tranche interne chez le mâle. Revêtement ordinairement rouge d'ocre, concolore, sans tache basale sur le 2e interstrie des élytres.
→ Long. : 8-14 mm, Lixus (Dilixellus) linearis Olivier, 1807
20'. Profémurs moins épais et simples. Protibias non subdentés, non bisinués en dedans. Revêtement dorsal à pubescence légère cendrée. Prothorax avec une fine bande médiane claire peu tranchée. Élytres ornés d'une petite tache basale sur le 2e interstrie et de quelques vagues mouchetures le long des stries. 
→ Long. : 10-14 mm, Lixus (Dilixellus) punctiventris Boheman, 1835

21. Abdomen sans points dénudés. Rostre arqué ou légèrement arqué
→ 22
21'. Abdomen à points dénudés. Rostre très droit. Prothorax à peine plus long que large (de un cinquième), conique, très légèrement sinué avant la base ; bordé de blanc. Revêtement dorsal dense, rouge vineux ou brun-verdâtre. Élytres avec une moucheture claire à la base du 2e interstrie, les côtés éclaircis. Bord supérieur des yeux clair.
→ Long. : 8-12 mm, Lixus (Ortholixus) vilis (Rossi, 1790)

22. Rostre au moins aussi long que le pronotum et très distinctement épaissi de la base au sommet, l'épaisseur apicale excédant de presque 1/3 l'épaisseur basale.
→ Long. : 6,5-12 mm, Lixus (Dilixellus) fasciculatus Boheman, 1835
22'. Rostre au plus aussi long que le pronotum, un peu aminci ou d'égale épaisseur, ou tout au plus très légèrement épaissi de la base au sommet
→ 23

23. Tarses courts, le 2e article des tarses antérieurs transversal
→ 24
23'. Tarses grêles, le 2e article des tarses antérieurs en triangle allongé, d'un tiers plus long que large. Corps cylindrique. Prothorax un peu moins large que les élytres, ceux-ci parallèles, obtusément arrondis au sommet. Vestiture jaunâtre, les côtés des élytres et du prothorax confusément plus clairs.
→ Long. : 7-9 mm, Lixus (Dilixellus) rubicundus Zoubkoff, 1833

24. Corps allongé ; élytres étroits subparallèles. Prothorax conique, de un quart plus long que large. Rostre finement et éparsément ponctué, à carène indistincte, sauf parfois en avant. Yeux (vus de dessus) débordant légèrement les côtés de la tête. Revêtement dorsal rougeâtre ou jaunâtre avec une faible moucheture claire à la base du 2e interstrie ; les côtés du prothorax largement bordés de blanc. Bord supérieur des yeux étroitement clair. 
→ Long. : 5,5-10 mm, Lixus (Ortholixus) elegantulus Boheman, 1842
24'. Corps plus court, oblong. Prothorax transversal, un peu plus large que long, les côtés arqués (♀) plus faiblement (♂). Rostre à points serrés, confluents, finement caréné en arrière. Yeux (vus de dessus) presque plats, ne débordant pas les bords latéraux de la tête. Revêtement dorsal ocré ou brun de rouille ; les bords du prothorax et des élytres plus clairs, ordinairement jaunes. 
→ Long. : 7-8,5 mm, Lixus (Ortholixus) angustus (Herbst, 1795)
24". Corps moins trapu, moins convexe, Prothorax plus long, moins arrondi latéralement, portant en plus de la ponctuation, de nombreux granules noirs. Rostre fortement caréné, même en avant, jusqu'au-delà de l'insertion antennaire. Élytres revêtus entièrement de gris-clair; ornés de petites taches brunes plus ou moins alignées sur les stries. 
→ Long. : 7,5-10 mm, Lixus (Phillixus) brevipes C. N. F. Brisout de Barneville, 1866


25. Élytres brièvement mucronés ou acuminés au sommet. Prothorax et élytres sans lignes dorsales blanches
→ 27
25'. Élytres longuement acuminés au sommet, ornés de lignes blanches; 1er strie à points beaucoup plus gros que ceux des autres stries. Prothorax à gros points, orné de deux bandes dorsales blanches. Abdomen à points dénudés très nets.
→ 26

26. Aspect très élancé. Prothorax à gros points non confluents, orné de de deux bandes dorsales et deux bandes latérales toutes bien tranchées. Élytres longuement acuminés au sommet, ornés de lignes blanches pileuses (interstries 1,2,3,5,7), et de lignes noires subdénudées (interstries 4,6,8). Alpes Maritimes - Corse. 
→ Long. : 11-18 mm, Lixus (Compsolixus) anguinus (Linnaeus, 1767)
26'. Aspect plus trapu. Prothorax à gros points confluents sur les côtés, orné de deux bandes dorsales moins visibles et deux bandes latérales tranchées. Mucrons plus petits. Elytres ornés de deux bandes blanches unies (interstries 2,3,4,5,6) et d'une ligne noire subdénudées uniformément sur toute leur longueur (interstries 7,8). Pyrénées Orientales.
→ Long. : 11-14 mm, Lixus (Compsolixus) castellanus Chevrolat 1865 

27. Front muni d'une fovéole grande et profonde. Première strie élytrale, et assez souvent aussi 2e strie, nettement approfondies au sommet. Abdomen à points dénudés assez confus, pourvu en outre de taches foncées placées transversalement sur les 3e, 4e et 5e segments.
→ Long. : 9-15 mm, Lixus (Compsolixus) juncii Boheman, 1835
27'. Fovéole frontale nulle ou ponctiforme. Stries élytrales 1 et 2 non approfondies au sommet. Abdomen à points dénudés très nets, sans taches sombres transversales sur les 3 derniers segments
→ 28

28. Pubescence des deux premiers segments abdominaux formée de poils bifides. Arrière-corps remarquablement court.
→ Long. : 7,5-8 mm, Lixus (Compsolixus) brevipennis Ruter, 1939 
28'. Pubescence des deux premiers segments abdominaux formée de poils simples
→ 29


29 . Bande blanchâtre latérale des élytres n'atteignant généralement pas leur sommet, vers lequel ses poils deviennent toujours plus fins et se perdent dans la pubescence foncière. Bande blanche latérale du pronotum à bords non parallèles, son bord inférieur arqué-convexe vers le bas, son bord supérieur droit, cette bande portant 2 à 6 callosités noires, planes, brillantes. Elytres plus trapus, plus brièvement atténués à leur apex, points des stries internes à peu près d'égale grosseur sur le disque, celui-ci avec des petites taches blanchâtres formées de poils couchés plus grands et plus denses que la fine pubescence foncière claire. Le rostre est, sur le premier tiers, un peu plus large qu'à son milieu; Le milieu du Pénis a des côtés légèrement arrondis, et le dessous avec une large rainure longitudinale.
→ Long. : 6-13mm, Lixus (Compsolixus) ochraceus Boheman, 1843
29'. Bande latérale des élytres prolongée, quoique s'amincissant, jusqu'à l'extrémité apicale; bande latérale blanche du pronotum arquée, à bords parallèles, sans callosités brillantes. Elytres un peu plus élancés, plus longuement atténués à leur apex; points des deux stries internes d'inégale grosseur : entre les petits points normaux se trouvent des points plus allongés, plus profonds et généralement plus larges; au voisinage de ces points allongés les poils de la vestiture foncière sont plus dispersés, si bien que le disque paraît taché de sombre. Le rostre est parallèle dans l’ensemble ou légèrement plus large au niveau du front; penis avec les côtés parallèles, et le dessous avec un très fin conduit (visible avec un eclairage variable seulement)
→ 30


30 . Penis plus étroit, les bords à l’extrémité non courbés. Rostre d’égale largeur sur toute sa longueur, rarement plus large que le front. Bord inférieur du scrobe indistinctement visible en vue de dessus. Pronotum densément ponctué en général, légèrement bombé sur les côtés. Elytres légèrement plus étroits, régulièrement amincis en forme de cône.
30'. Penis plus large, les bords de l’extremité dessinant de courtes courbes (figure a); Rostre sur le tiers antérieur généralement plus large qu’au milieu, moins souvent parallèle sur toute sa longueur. Bord inférieur du scrobe généralement bien reconnaissable en vue de dessus. Pronotum eparsément ponctué, régulièrement incurvé sur les côtés. Elytres plus trapus finissant en pointe plus brutalement comme L. ochraceus.



31. Front plan à peine impressionné. Prothorax à pubescence appliquée, à ponctuation très serrée, indistinctement granulé. Pubescence dorsale nuageuse sur les élytres, avec quatre bandes sur le prothorax. Corps allongé, subparallèle.
→ Long. : 4-12 mm, Lixus (Epimeces) filiformis (Fabricius, 1781)
31'. Front profondément impressionné. Prothorax à pubescence très hérissée; fermement et densément granulé. Forme plus courte, plus robuste. Élytres subparallèles jusqu'au milieu. Même coloration que le précédent.
→ 32
32. Front plus ou moins convexe, non carené, aussi large que le rostre au niveau de l'insertion antennaire. Interstries plates, stries à ponctuation peu nette. Base de la 3ème interstrie non bombée. Yeux courts, arrondis, convexes. Cotés du pronotum arrondis. Fémurs très peu grossis.
→ Long. : 9- 14 mm, Lixus (Epimeces) cardui Olivier, 1807
32'. Front très deprimé, avec une carène courte, plus large que le rostre. Interstries convexes, stries à ponctuation nette et profonde. Base de la 3ème interstrie bombée. Yeux plus petits, oblongs, presque plans. Cotés du pronotum presque droits. Fémurs en massue forte.
→ Long. : ? mm, Lixus (Epimeces) ulcerosus Petri, 1904




Aucun commentaire:

Publier un commentaire